COPYRIGHT © 2004 Krav Maga Lyon  | TOUS DROITS RÉSERVÉS | CONTACT
KRAV MAGA GLOBAL LYON KMG CANAL BLOG
AccueilAvis élèves krav magaavis krav magaFacebook krav maga lyonAttentionVideo krav maga lyonEnseignement krav magaArticles krav maga lyongrades_Krav_maga_globalPLANNING DES COURS KRAV MAGAsurvivre face au couteauLe Krav Maga rend il paranoïaque LYONGASTRONOMIELYON VILLE LUMIEREactualitesBoutiqueKrav MagaHistorique du krav-magaKrav Maga IKMFQG IKMFobjectif du krav magaKrav Maga Global KMGGradesStephane CONSTANTIMI LICHTENFIELDAVI MOYALEyal YANILOVKrav Maga FFKDAdelegation Krav maga FFKDA CSDGECours de Krav MagaCours Privés Krav Maga LyonCours Collectifs de krav maga KRAV MAGA LYON8temoignage krav maga global familialKRAV MAGA NEYRONKrav Maga monts dorEntrainement krav magaun cours de krav-magaKrav maga en famille lyonkrav_maga_Brignaiskrav maga lyon bellecourkrav maga institut vendomeStagesStage 9 mars 2019Video du stage femmesStage krav maga Emmanuel Ayache 2016Stage krav maga Emmanuel Ayache 2014Stage krav maga Eyal Yanilov LyonStage krav maga d'été 2014krav maga TEAMBUILDINGEntrainement en israelCombat Krav MagaProtection RapprocheeKrav Maga Police et militaireStage ayache krav maga lyonstage eyal yanilov lyon 2016STAGE AYACHE 2017instructeur conditionnement mentalSTAGE FEMMES 2017mental dans le combatStage femmes mars 2018Femmes victimes gendarmerieContactformulaire inscriptionVideos krav maga lyondocteur olivier chamboncomment gerer un etranglementDefense pendant mon etirementdefense contre kidnappingcar jacking femmemaman contre kidnapping enfantenfant contre adulte sur un bancrecueil devant tombe imidefense contre couteauStephane CONSTANTCOUPLE AGRESSEperdre 20Kg avec le Krav maga
Survivre à une attaque au couteau 


« J’ai reçu douze coups de couteau à la gorge et dans le thorax. La lame s’est cassée et elle est restée fichée dans mon cou », raconte Turan Bekar, 41 ans.























Que s’est il passe ce soir là ? Je vous invite à consulter l’histoire macabre en détail :

Le 14 avril 2015, en début de soirée dans le Bugey, Turan part livrer des fleurs (Sa femme est fleuriste) à un homme. Il transporte également cet homme en voiture d’Oyonnax jusqu'au lac Genin. Sur le trajet, au milieu de la forêt, le client transporté, sort un couteau et se rue sur le conducteur. Turan réussit à sortir de sa voiture et à se réfugier dans les bois. En voyant les phares d’une voiture, il était sorti de sa cachette pour appeler à l’aide, mais il avait failli être écrasé par une Citroen Saxo (retrouvée accidentée dans un fossé). Au bord de l’épuisement, perdant beaucoup de sang, il avait été sauvé par les aubergistes du lac Genin puis un hélicoptère de secours le transportant d'urgence à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon. « J’ai reçu douze coups de couteau à la gorge et dans le thorax. La lame s’est cassée et elle est restée fichée dans mon cou », raconte Turan Bekar, 41 ans.

Son agresseur, un homme aujourd’hui âgé de 51 ans, sera interpellé trois semaines après les faits. Sa voiture, une Citroën Saxo, avait été retrouvée accidentée dans un fossé. L'agresseur avait voulu tuer Turan Bekar après avoir préparé son coup en stationnant la Saxo sur place, avant de se faire emmener depuis Oyonnax par la victime. Sa femme est impliquée dans cette tentative de meurtre.

Dans toute situation il y a à mon avis le facteur chance. Quelle est la probabilité qu´une lame de couteau se casse dans les cervicales sans conséquences graves au niveau neurologique, articulaire ou musculaire ? Pourtant ça c'est passé ce soir de tentative de meurtre près du lac de Genin à proximité d’Oyonnax dans l’Ain. Cette victime était le voisin de chambre d’une connaissance dans l’hopital Édouard Herriot de Lyon. Était il entraîné ou préparé contre ce genre de problème ? Et bien non...
Peut-on se servir de l'expérience de Turan ? Bien évidemment puisque le Krav Maga est empirique, nous devons nous en servir !  

Il a tenté de se sauver dès le début de l’agression pendant plus de douze attaques consécutives au couteau. Ce soir là, il n’est pas resté figé malgré la surprise de la situation. Il a tenté de s'enfuir immédiatement après la première attaque, l’agresseur le poursuivant en le poignardant en ayant même cassé la lame dans le cou de Turan !

Ce témoignage permet de mettre en évidence la fuite, c'est une bonne solution pour envisager survivre face à une attaque au couteau.

En revanche, deux problèmes peuvent se poser dans cette dynamique de « fuite » face au couteau. Le premier, l’agresseur ne va pas s’arrêter sans raison et il poursuivra son attaque tant qu’il le souhaitera même avec la lame cassée...Il faut se sécuriser (en se cachant, se protégeant par exemple derrière un obstacle TRÈS rapidement.
Le second Problème est le plus important à gérer. Il est de contrôler son hémorragie ou en d’autres termes : le niveau de sang contenu dans son corps. Pourquoi ? Car une hémorragie trop importante sera certainement fatale comme toute plaies importantes. Peut-on la stopper ou limiter cette fuite ? Oui en bouchant les plaies avec un tissus par exemple...

Que faire alors si l’agresseur est encore là ou si la surprise m'empêche de fuir ?? C’est justement ce que cherche à résoudre le Krav Maga depuis toujours... Neutraliser l'agresseur n'est pas envisageable automatiquement contrairement à ce que pense les détracteurs de notre méthode. Lorsqu'on ne peut plus s'éloigner de l'agression, nous tentons de neutraliser momentanément ou plus l’agresseur pour pouvoir s’enfuir le plus rapidement possible...
Le Krav Maga n’est pas une technique pseudo secrète ou    « mythologique ».

En respectant le pragmatisme de notre discipline, bien évidemment ce ne sont pas des techniques garanties "100% efficaces automatiquement" MAIS dans ce contexte précis il ne reste plus beaucoup de solutions une fois passé le filtre de toutes les contraintes et conditions  du moment... On ne peut plus s'enfuir, il faudra alors limiter les dégâts ET combattre ! (Si l'on souhaite survivre...) C’est à dire se protéger et frapper violemment et simultanément pour limiter les blessures et tenter de sortir rapidement de cette agression !
Cette situation résume assez bien la violence d’une attaque au couteau et l’issue chanceuse « provoquée » par la victime permet Également de mettre en évidence la violence de ce type d’agression. Alors retenez 2 choses :

si vous pouvez, enfuyez-vous !


sinon, luttez violemment car à défaut, vous serez sur le point de mourrir !

L’enjeu est alors de se preparer globalement à solutionner ce problème.


couteau cou